Des crues exceptionnelles touchent la France ces derniers jours. Le centre et l’est du territoire sont particulièrement concernés par le risque d’inondation en raison des fortes pluies. Paris menacé se prépare également. En cette fin de semaine, les berges sont fermées au trafic, le zouave du pont de l’Alma a les genoux dans l’eau, le RER C est à l’arrêt. Face à la situation, la ministre de l’Environnement Ségolène Royal a annoncé que l’état de catastrophe naturelle allait “être reconnu”. L’occasion pour Inondation Expert de revenir sur ce régime d’indemnisation.

Maison inondée : qu’est-ce que la garantie “catastrophe naturelle” ?

La garantie catastrophe naturelle prévoit la prise en charge des dommages matériels causés aux biens assurés lors d’événements rares comme les inondations de ces jours-ci. La reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle permet aux victimes bénéficiaires d’un contrat d’assurance de dommages (multirisques habitation, entreprise, automobile…) d’être indemnisées pour les dommages matériels dus aux inondations.

Inondation : ce qu’il faut savoir sur le régime d’indemnisation catastrophe naturelle

Face aux inondations dont sont victimes de nombreux sinistrés dans le centre de la France et une partie de l’Île-de-France, l’Etat devrait mettre en place « un fonds exceptionnel de soutien » Les collectivités touchées par la montée des eaux devraient en bénéficier. La mise en oeuvre des procédures de catastrophe naturelle devrait aussi suivre rapidement. Concrètement, voici ce que les assurés doivent connaître :

  • Après les inondations, et avant la reconstruction, il y a la phase d’indemnisation
  • Les sinistrés doivent surveiller la parution de l’arrêté de reconnaissant l’état de catastrophe naturelle
  • Dans les 10 jours suivant la publication au Journal Officiel, les assurés ont l’obligation de prévenir leur assureur s’ils souhaitent être indemnisé
  • L’assureur envoie généralement son propre expert (expert d’assuré) afin d’établir un état des pertes
  • L’assureur propose après un montant pour l’indemnisation
  • Il est conseillé aux assurés de se rapprocher d’un expert conseil indépendant pour préparer et suivre l’avancement du dossier d’indemnisation, et le cas échéant, négocier avec la compagnie d’assurance

Une question ? Besoin de conseil ?
Sollicitez l’aide d’expert en inondation indépendant

Vous pouvez également télécharger notre infographie

Quoi faire pendant et après l’inondation ?

miniature-plaquette